Jour 1 – Vendredi 13 août


Après un départ difficile causé par à un chauffeur malade qui oublie d’aviser son employeur, un autocar arrive finalement au Conservatoire vers 21 h 15. Il faut « charger » l’autocar : violoncelles, contrebasses, tenues de concert et bagages. C’est fait, le départ est donné à 21 h 40 mais à 21 h 50 l’autocar s’immobilise coin St-Denis et Mont-Royal dû à une panne électrique.

Après une heure d’attente, l’autocar se dirige vers la rue Hochelaga où les attends un autocar en bonnes conditions. Après le transfert des bagages et instruments, le départ est finalement donné : il est  « minuit ». Pendant ce temps les 3 parents accompagnateurs et la directrice générale sont en communication avec les musiciens et les encourage à dormir pendant le trajet. Ouf, les voilà – il est 3 h 15 du matin… pas besoin de donner une heure pour le « couvre-feu »…

Fin du jour 1 !