Le mot de Maestro Louis Lavigueur, C.Q.

Qu’un orchestre symphonique de jeunes fête ses quarante ans, il y a là, à première vue, une contradiction apparente. Mais, à y regarder de plus près, c’est le signe d’une vitalité et d’un enthousiasme qui ne se démentent pas.

L’Orchestre civique, devenu symphonique des jeunes de Montréal a su rassembler, depuis 1976, des milliers de jeunes musiciens et musiciennes qui ont accepté de consacrer leurs samedi matins à découvrir et perfectionner ensemble (le mot est essentiel) les chefs d’œuvres de la musique symphonique et de les présenter avec l’énergie de leur âge à un public toujours étonné du niveau de jeu et de style.

Plusieurs y ont trouvé une précieuse formation qui les a menés à jouer dans les meilleurs orchestres du monde. Tous y ont été imprégnés d’une richesse culturelle et d’un sens de la solidarité qui enrichissent maintenant et encore demain notre société.

Longue vie à l’OSJM!